Épisode 14 – Mais j’veux des beignes !

Les Tricoteuses en Serie au FESTIPOD 2023!!!!
Samedi le 16 septembre a 20h
Billets 25$ ici: Festipod Samedi Soir

✨ Le FestiPod est de retour pour une 4e édition les 15, 16 et 17 septembre 2023 à la Maison de la culture Maisonneuve !
Découvrez la programmation de cette année et procurez-vous la 𝗙𝗘𝗦𝗧𝗜𝗣𝗔𝗦𝗦𝗘 (en quantité très limitée!) pour seulement 𝟰𝟵$!
En vente jusqu’au 15 août ici 👉 https://festipod.com/billets

Voyez aussi:
The New School of the Gifted DenisTalbot Pierre-Luc Racine Yannick Belzil-Cartooniste Robuste La Puck Les engagés publics Opération beurre de cinoche Horreur 360 Tricoteuses en Série Distorsion
Pouilleux Of Destruction iPA Podcast C’t’à soir que ça se passe- podcast Coup Critique

Projet crochet :

Veste mandala:
https://www.ravelry.com/patterns/library/forest-fae-vest

Meurtres:

Geneviève : Sanae Shimomura

À Osaka au Japon le 9 juin 2010. Sanae, 23 ans, est mère monoparentale  de 2 enfants. 3 ans Sakurako Hagi (fille) et 1 an Kaede Hagi (garçon). Sanae a de la misère à y arrive et donne les soins aux enfants. Elle commence à se prostituer à de riches clients de nightclubs. Pendant qu’elle travaille, elle laisse seul ses enfants durant des fois quelques jours sans nourriture ou à boire. Elle revient de temps en temps pour les nourrir et repart, les laissant toujours seuls à leur sort. Les voisins les entendaient pleurer, mais pensaient que c’étaient des pleurs d’enfants de cet âge. Mais, la faim était leur principal cri !!! Sanae ne se présente pas à son travail pendant quelques jours, alors une collègue se rend à l’appartement de celle-ci. Il n’y avait pas de réponse et une odeur immonde en sortait. Sanae est partie depuis 50 jours !!!! Les enfants sont morts de déshydratation et de faim. Comme ils ne savaient pas comment s’alimenter, ils ont Lécher le gel (frost) du réfrigérateur pour s’abreuver et de la nourriture dans les poubelles. Les 2 corps des petits seront retrouvés sans vie dans le salon, bras dans un et l’autre. D’après le médecin légiste, il aurait survécu 1 mois avant de mourir. 

Des travailleurs sociaux ont tenté d’enlever les enfants de cet endroit, mais chaque fois, il n’y avait pas de réponse.

Sanae dit à une amie : Je ne veux pas les laver et les nourrir !! Je sais qu’ils peuvent vivre sans nourriture ni eau !!! J’aimerais ne pas avoir d’enfants…. Elle voulait du temps pour elle seule. 

30 juillet 2010, la police arrête Sanae. Elle sera accusée de crime contre ses enfants. Sa sentence est de 30 ans de prison. Mais, plusieurs personnes pensent que ce n’est pas assez. Elle a ignoré leur enlever la vie, mais à accepter les charges de négligences. Elle aura mis du scellant à la porte de son appartement pour que ses enfants ne sortent pas en plus de ne laisser aucune nourriture et eau.   

Jusqu’à ce jour, elle est toujours incarcérée.

Maryline : « Weepy voice » killer Paul Michael Stephani

Saint pauls Minnesota

3 juin 1981 7 pm

Le 911 reçoit un appel d’une personne avec une voix particulière, plaignard, triste, qui dit : allez-vous me trouver ? Je viens juste de poignarder qqn avec un pic à glace.  Je ne peux pas m’arrêter.  Je fais que tuer des gens.et raccroche

Donc, la police trace le téléphone payant duquel l’appel vient et se retrouve dans un bar miteux au centre ville de saint-Pauls.  Personne ne se souvient d’avoir vu qqn utiliser le téléphone. Les policiers prennent des empreintes et quittent.

30 minutes plus tard, 3 gars trouvent le corps d’une jeune femme dans un quartier industriel. C’est une ville relativement calme alors c’était choquant de trouver un corps Random.  La jeune femme de 18 ans avait été poignardé a plusieurs reprises et c’était assez violent comme crime. Elle est rapidement identifiée comme étant Kimberly Compton, du Wisconsin.  Ça faisait à peine 8 heures qu’elle avait quitté sa petite ville natale pour chercher du travail et éventuellement aller à l’école….  

Les policiers réalisent rapidement que le bar miteux où l’appel a été logé et l’endroit où le corps a été trouvé sont à distance de marche.  Mais les empreintes du téléphone sont partielles seulement donc pas de chance là.  Kimberly avait une clé dans ses poches qui était pour un casier à l’arrêt d’autobus.  Aucune piste là non plus, uniquement ses effets personnels.  Le chauffeur d’autobus a été questionné mais ne se souvient pas spécifiquement de Kimberly la jolie jeune fille au manteau rouge étant donné que le trajet s’est déroulé sans aucun problèmes.

L’autopsie révèle que Kimberly a été poignardée 61 fois, surtout à l’abdomen et que tous ses organes vitaux avaient été atteints. Elle n’ a eu aucune chance.  Ce genre d’attaque est souvent personnelle et non d’une étranger, qqn qui connait la victime. Mais considérant que ça fait 1 heure qu’elle vient d’arriver en ville c’est bizarre.  Le coroner détermine aussi qu’elle avait mangé récemment, probablement au dîner près de l’arrêt d’autobus.  Le staff se souvient de l’avoir vue mais n’ont rien remarqué de bizarre.  La police soupçonne qu’elle ait rencontré un gentil jeune homme qu’il lui a proposé de lui faire découvrir la ville et qu’il a probablement embarqué volontairement dans sa voiture pour la conduire 2 miles plus loin ou se trouve la scène de crime.

Sans aucune autre piste. Les policiers décidèrent de diffuser l’appel 911 sur les réseaux de nouvelles en espérant que qqn reconnaisse la voix de l’agresseur.  C’est à ce moment qu’il hérite du surnom de  » weepy voice killer ».  Malheureusement, personne n’a d’indice concret sur l’affaire.

8 jours plus tard, la police reçoit un autre appel: l’homme dit: ne parle pas, fais juste écouter. Je suis désolé de ce que j’ai fait à Compton.  Je ne sais pas pourquoi mais il fallait que je la poignarde.  Je suis…. Tellement vraiment troublé de toute l’affaire, je me soulage tous les soirs, je peux pas croire.  Ça semble être comme un gros rêve.  Je ne peux même pas penser a me faire emprisonner, j’aimerais mieux m’enlever la vie que d’être emprisonné.  Je vais essayer de ne tuer personne d’autre  …  click, raccroche et pas de détails concret même sur le téléphone public utilise.

Et que c’est…plus rien….

Les policiers pensent qu’il est soit mort, soit s’est fait arrêter pour autre chose, ou encore pire, qu’il essaie de se retenir le plus longtemps possible avant de tuer à nouveau.

6 août 1982, 14 mois plus tard, un gars qui livre les journaux finit sa route de livraison à Minneapolis, qui est juste de l’autre bord de la rivière Mississipi de saint-pauls.  Pauvre ti trouve un corps sur le bord de l’eau.

La jeune femme de 30-40 ans est retrouver poignarder 106 fois.  Sa chemise était ouverte mais pas de signes d’agression sexuelle cette fois non plus.  L’arme semble être un tournevis ou un pic à glace.  Le corps est identifié comme étant Barbara Simons de minneapolis.  Jeune femme celibataire elle frequentait souvent son bar local le bar Hexagon et le barman se souvient de l’avoir vue le soir avant son meurtre.  La serveuse se souvient l’avoir vu parler à un homme dark hair dark eyes, 6 feet..  Elle dit qu’il était awkward, timide. Et que Barbara lui avait dit j’espère que c’est un bon gars parce qu’il va me reconduire chez moi.  Quelques heures plus tard, elle est morte.  Les gens ne savent pas le nom de l’homme en question mais se souviennent de quelques détails.  Il a une grosse moustache et perd ses cheveux. Rien de marquant, assez ordinaire au final.  Mais les similitudes entre les deux meurtre sont la et la police realise que c’est probablement la meme personne,  surprenament les deux postes de police coopere sur le cas.  Dans ce temps-là c’est rare.  Ce qui les frappent c’est qu’habituellement ce genre d’attaque est la motivation sexuelle mais dans les deux cas pas de signe d’agression. 

48h apres le meurtre de barbara, le 911 recoit un autre appel qui commence a etre familier….: svp ne parlez pas, faites juste écouter. Je suis désolé d’avoir tué la fille.  Je l’ai poignardé 40 fois, Kimberly compton était la première à Saint-Paul’s, je sais pas c’est quoi mon problème. Je suis malade, je vais me suicider je pense…  Si quelqu’un meurt avec un chandail rouge, c’est moi.  J’ai tué d’autres gens, je ne vais jamais entrer au paradis.  L’opératrice lui dit de se calmer mais il raccroche à nouveau   comme les autres l’appel est tracée à un téléphone payant dans un restaurant au minneapolis. Et encore pas d’indices utiles. 

Les deux victimes n’ont rien en commun a part avoir été potentiellement charmées par un homme et que les deux portaient des vêtements rouges.

Le publique est en panique les femme ont peur d’etre la prochaine victime.  La police est persuadée qu’il va y avoir une prochaine victime, c’est une question de temps. Les médias continuent à diffuser l’enregistrement des appels fait au 911. Les autorités reçoivent des milliers d’appels mais toute piste s’avérait infructueuse.  

Ils commencent à regarder s’ il n’y a pas des vieux cold cases qui ont le même MOT et trouvent un autre victime, Karen O’neil, qui aurait été tué 5 mois avant kimberly compton.  Le premier janvier 1981, où il sort d’un party du nouvel an, elle vient d’avoir une dispute avec sa sœur, sort prendre l’air, et n’est jamais revenue.  Les policiers pensent qu’elle aurait accepté un lift d’un etranger.  Quelques heures après sa disparition, un appel 911 est reçu….  Deviner qui c’est: le weepy voice dude!  Euh oui svp ceci est une urgence, svp envoyer une voiture de police sur la route Pierce Butler au Malberg Manufacturing Company machine shop.  Svp envoyer aussi une ambulance à une fille blessée la.  “La police lui demande ce qui lui est arrivé.  Il répond seulement “svp dépêchez vous elle est étendue la en arrière près des track de chemin de fer, près du engin room, dépêchez vous.  “Quel est l’adresse” “je sais pas”… click l’appel est terminé.

Arriver sur les lieux les policier trouvent une jeune femme, nue, severement battue avec un blessure importante a la tete mais toujour en vie par miracle.  Ils la présentent à l’urgence.  Heureusement, Karen a survécu à cette attaque brutale, mais aucun souvenir de l’attaque du au dommage au cerveau.   Dans ce cas, la même chose: pas d’indices qui pourrait trahir l’identité de l’attaquant…  a part l’appel téléphonique. C’est clair que c’est la même personne dans les 3 cas.  Et que ça escalade de plus en plus en intensité et violence des attaques.

C’est maintenant une course contre la montre.  La police fait une médiatisation pour parler des 3 cas et demander encore une fois l’aide du public.  Les policiers retournent au hexagon bar pour montrer des photos de criminels connues du coins en espérant que le staff reconnaisse quelqu’un. Mais c’est pas évident il y a environ 160 criminels locaux dans les photos.  Ce qui me fait capoter c’est que la plupart des 160 photos avaient été accusées d’attaques graves sur des femmes.  Comment sont les prisonniers??? Calisse.   La serveuse reconnaît le gars qui est parti avec barbara le soir de son attaque, elle en est certaine.  L’homme qui identifie Paul Stefani, 37 ans.  Il avait deja fait de la prison pour attaque grave  sur une autre femme et avait ete ordoner par le juge de se soumettre a une evaluation psychologique.  Il avait déjà été marié et est papa d’une fille, mais a abandonné sa famille.  Ses problèmes relationnels portent à croire qu’il a peut être un problème avec les femmes (ya think???)  Il est Janitor au centre de désintoxication local, c’est un bon gars, c’est même le premier a soffrire pour accompagner les infirmière à leur voiture le soir pour qu’elles se sentent en sécurité (ted bundy?) surtout qu’il y a un tueur en série actif dans St-Pauls.  C’est une situation à la jekyll and hyde ou il est “normal” et soudainement ya un trigger y’a qqch qui clic et ça déclenche le fetish  pour lui ca semble etre les vêtements rouges.  Donc les policiers regardent le dossier de Stefani de plus proche et réalisent qu’il y a un lien entre lui et O’neil: l’appel 911 le weepy voice guy avait dit que la fille, o’neil, était près du machine shop.  Personne aurait pu savoir que c’était ça à moins d’y avoir travailler… ils réalisent que stefanni a non seulement travailler la mais c’était fait mettre dehors.  Le problème c’est qu’il n’y a pas assez d’évidence.  Alors Paul Stefani est mis sous surveillance. Les policiers le suivent lorsqu’il part de son appartement mais le perdent de vue…  c’est pas clair si stefani le savait qu’il était suivi ou si c’est juste une bad luck.  Either way, le tueur est maintenant sans surveillance dans les rues de saint-paul’s la nuit.  On ne connaît pas toute l’histoire mais il ramasse une travailleuse de rue, ils couche ensemble mais quand c’est le temps de la ramener à son coin de rue, Stefani prend un autre chemin et l’emmène dans un stationnement nowhere.  Il commence à l’attaquer mais pas chance y une bouteille de coke en verre dans l’auto et elle le frappe avec et essaie de sortir de l’auto.   Douglas PAnning, un jeune homme de 22 qui habite pas loin, entend les cris de Denise…  il sort voir ce qui se passe.  Il dit en premier qu’il pensait que c’était des jeunes qui faisait le party mais quand il a entendue denise crier “he’s killing me he’s killing me” la LE DUD PART À COURIR POUR VENIR AU SECOUR  de denise mais Paul a sont fameux pic à glace et vient pour attaquer Douglas.  Douglas retourne chez lui pour aller chercher son gun mais Stefani l’embarque dans son auto et quitte.  Denise a été poignardée, ils appel 911.  Elle est transportée à l’urgence et les policiers retournent surveiller la part de Stefani en espérant qu’il retourne chez lui.  A 2am in appel est logé au 911 demandant de l’assistance médicale, c’est stefani, il explique qu’il s’est fait battre et qu’il saigne du visage, du bras, de la tête.  Les policiers le suivent jusqu’à l’hôpital.  Clairement il n’était pas au courant qu’il était sous surveillance.  Les policiers trouvent que son appel 911 a des ressemblances avec la voix plaignarde qu’ils recherche depuis maintenant 2 ans.  Il est finalement questionné à l’hôpital, les policiers essaient de lui faire croire qu’il sont de son côté, il s’est fait attaquer c’est lui la victime ils veulent juste l’aider tse.  Stefani explique c’est une crisse de folle qui lui a sauter dessus, Pendant qu’il explique son histoire un des detective ouvre le dossier du “weepy voice killer” et commence a etaller les photos sur la table.  Stefani devient émotif et agit et sa voix monte de deux octaves et il sonne vraiment comme les appel 911.  “C’est pas moi je sais rien de ça, je ne veux pas être ici”.  Il est alors formellement accusé de l’attaque sur Denis Nelson, la travailleuse du sex.  Il est aussi accusé du meutre de sa victime , Barbara Simons. Les appels 911 sont joués en cours et la sœur de Stefani reconnaît sa voix et témoigne que oui c’est bien son frère dans les enregistrements.  Il est condamner a 40 and pour le meurtre de Barbara et 18 and pour la tentative de meutre de Denise Nelson.  MAlheureusement il ne sera pas prosecuter pour l’attaque de de Karen O’neil et le meurtre de Kimberly Compton. Pas nécessaire, il est déjà en prison, ca coute trop cher 2 autres process.  Décevant pour les familles des victimes.  Après 12 ans de prison Stefani est prête à confesser.  Il a le cancer, il va mourir bientôt, il veut éclairer la conscience.  Donc il a avoué avoir attaché KAren O’neil.  Même chose pour kimberly compton. Il a avoué qu’il aimait tuer les femmes en rouge.  La mère de Kimberly ne porte jamais de rouge à ce jour.

Join the discussion

More from this show

Subscribe

Épisode 14